Glossaire

Ce glossaire a pour but de définir les termes les plus utilisés dans les outils, documentations et tutoriels CentralPay.
Vous y trouverez la signification d’anglicismes et de termes financiers ou informatique.

A

Autorisation

Définition :

Message adressé par la plateforme de paiement à la banque du porteur de carte afin d’obtenir son accord pour le paiement d’une transaction (vérification de validité de la carte et de la solvabilité du compte). L’autorisation déclenche la capture de la somme demandée sur le compte du porteur de carte, valable 7 jours. Le débit n’est effectif qu’après validation automatique ou manuelle de la transaction par la plateforme de paiement.

Mise en contexte :

Lorsqu’un de vos clients utilise sa carte pour vous régler en ligne, vous constaterez dans votre backoffice que l’opération se segmente en deux étapes : l’autorisation et la transaction. La première est une demande portée à la banque du client afin de vérifier si sa carte est bien valide et s’il dispose des fonds nécessaires pour effectuer cette transaction. Elle déclenche un blocage de la somme demandée appelé « capture », valable 7 jours. La seconde correspond à l’encaissement des fonds précédemment capturés. Dans la majorité des cas, la transaction succède directement à l’autorisation. On peut cependant noter des cas particuliers comme la réservation d’hôtel ou la location de véhicule pour laquelle l’autorisation est utilisée pour vérifier la solvabilité du compte du client (empreinte bancaire).

B

Backoffice

Définition :

Interface permettant d’effectuer l’ensemble des procédures de gestion administratives et opérationnelles auxquelles un client n’est pas confronté lors d’un achat (en opposition avec le frontoffice).

Mise en contexte :

Le backoffice CentralPay est votre interface de tous les jours vous permettant de visualiser vos opérations, de paramétrer vos formulaires ou vos demandes de paiement, d’exporter vos données, et d’administrer la sécurité de vos transactions.

Blacklists

Définition :

Une liste de personnes, de pays, ou autre, qui sont considérés par une autorité ou un groupe particulier comme inacceptables, qui devraient être évités et auxquels on ne peut faire confiance.

Mise en contexte :

Vous pouvez administrer votre blacklist personnelle depuis le backoffice CentralPay. Cette fonction vous permet de bloquer les transactions en provenance de certains clients (mauvaise expérience avec ces clients…), de certains pays (raisons politiques ou géopolitiques…), de certaines cartes (refus des cartes prépayées…). A noter que CentralPay défini en amont une blacklist commune à tous ses utilisateurs qui bloque les fraudeurs déjà connus du système.

C

Capture

Définition :

Procédure par laquelle les fonds du compte du porteur de carte sont sécurisés une fois « autorisés » ou « pré-autorisés ». Ces fonds sont placés en « débit en attente » par sa banque et ne sont donc plus disponibles pour le porteur. La capture est terminée une fois la transaction encaissée par le marchand.

Mise en contexte :

Lorsqu’un de vos clients utilise sa carte pour vous régler en ligne, vous constaterez dans votre backoffice que le débit de la transaction est affiché en statut « captured ». Les fonds ne sont pas encore disponibles sur votre compte mais vous sont assurés en cas d’encaissement. L’opération passe en statut « pending » et le solde est affiché dans votre « prévisionnel » en attendant qu’elle soit encaissée définitivement. Pendant ce laps de temps (jusqu’à 7 jours dans le cadre d’une autorisation et jusqu’à 30 jours dans le cadre d’une pré-autorisation), la transaction peut être annulée gratuitement et les fonds libérés sur le compte de votre client.

Card Scheme Fees (frais de réseaux de carte)

Définition :

Frais prélevés par les réseaux de carte (CB, Visa, MasterCard) pour toute opération impliquant une carte bancaire. Ces frais varient en fonction du type de carte (particuliers / corporate ou débit / crédit), de l’origine de banque du porteur et de la plateforme de paiement utilisée, ainsi que du type de paiement effectuée (en ligne ou physique depuis un TPE).

Mise en contexte :

Ces frais sont déjà intégrés aux tarifications de CentralPay. Les réseaux facturent à CentralPay l’ensemble des transactions effectuées par nos agents et marchands en fonction des cartes utilisées par leurs clients (type de carte, origine de carte, type de transaction…).
Les Card Scheme Fees ajoutés aux frais d’interchange composent les frais d’interchange+.
En ajoutant les frais de service CentralPay à l’interchange+, on obtient le coût d’utilisation de la plateforme appelé « Interchange++ ».

Compte de paiement (wallet)

Définition :

Le compte de paiement désigne le compte ouvert par un établissement de paiement utilisé exclusivement pour les opérations de paiement.
Il permet d’encaisser et d’effectuer des virements/prélèvements et d’encaisser des transactions.

Mise en contexte :

Votre compte de paiement CentralPay vous permet d’encaisser les transactions et virements effectués depuis vos points de vente, et de renvoyer le solde de ce compte vers celui de votre banque personnelle quand vous le souhaitez. Les mouvements de votre compte sont visibles en temps réel depuis le backoffice.

Il existe trois types de comptes chez CentralPay :

  • Plateformes : pour les titulaires de places de marchés ou plateformes de redistribution de tiers, il intègre les fonctions de transferts et d’enrôlement marchands.
  • Standards : pour les commerçants classiques, il intègre toutes les fonctions CentralPay excepté les fonctions plateforme.
  • Basiques : pour les comptes affiliés aux plateformes, compte simple permettant la réception de transferts en provenance d’un compte plateforme et virement externe vers le compte bancaire du titulaire.

Impayé / contestation (chargeback / dispute)

Définition :

Un impayé ou chargeback (en anglais) est l’annulation d’un paiement effectué sur votre site suite à une contestation de la part de votre client. On parle également de mise en opposition du paiement ou encore de répudiation.

La législation actuelle protège grandement les cyberacheteurs et leur permet d’annuler toute transaction en ligne jugée frauduleuse ou abusive.  Pour cela, il leur suffit de signaler à leur banque les références du paiement qu’ils contestent ainsi que le motif.

Dans la grande majorité des cas les banques vont rembourser leurs clients puis vont se retourner vers l’e-commerçant afin de récupérer la somme engagée.

Mise en contexte :

Après un règlement par carte, vos clients ont la possibilité de contester la transaction auprès de leur banque. Cette contestation peut être justifiée lors de :

  • Transactions frauduleuses : transactions réalisées suite à un vol de moyens de paiement (chéquier, carte bancaire)
  • Transactions réalisées à l’insu du client : un commerçant va garder l’empreinte de la carte et débiter une deuxième fois le client sans son accord.
  • Non réception de la marchandise : la mauvaise foi du porteur de carte, qui déclarera ne pas avoir réalisé la transaction ou n’avoir jamais reçu les produits commandés alors qu’il est bien à l’origine de la transaction ou a bien reçu son colis.
  • Oubli : certains clients peuvent simplement être persuadés n’avoir jamais acheté sur votre site et demander son annulation

La banque va donc adresser une demande de justification à CentralPay, qui la fera suivre au commerçant concerné via l’onglet « Chargeback » de son backoffice. La somme demandée est immédiatement prélevée du compte du marchand. Il dispose ainsi de 7 jours pour transmettre les justificatifs de transaction à CentralPay (contrat signé par l’acheteur, bon de livraison…) qui le transmettra ensuite à la banque du porteur de carte. Si le statut du chargeback passe au statut « chargeback_win », les fonds sont réattribués à votre compte. S’il passe au statut « chargeback_lost », les fonds sont recrédités sur la carte du client.

Contrat VAD (vente à distance)

Définition :

Un contrat monétique de vente à distance, ou contrat VAD, est un contrat par lequel un établissement bancaire permet à une entreprise de réaliser des paiements par l’intermédiaire d’un site de vente en ligne. Il récapitule l’ensemble des moyens de paiement qui seront mis à la disposition du commerçant (carte bancaire, PayPal, virements SEPA…) ainsi que les conditions tarifaires appliquées par le prestataire pour la réalisation de la prestation.

Mise en contexte :

Pour utiliser les services de paiement CentralPay, vous n’avez pas besoin d’obtenir un contrat VAD auprès de votre banque. Lors de la création de votre compte de paiement, nous créons votre contrat VAD et l’assignons sous 48h. Vous pouvez ainsi effectuer vos transactions à distance sans avoir à régler un abonnement et des frais auprès de votre banque.

D

E

EME (Établissement de Monnaie Électronique)

Définition :

Afin d’émettre, gérer et mettre à disposition de la monnaie électronique vous devez présenter un agrément en qualité d’établissement de monnaie électronique à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Outre l’émission, la gestion et la mise à disposition de monnaie électronique, les établissements de monnaie électronique peuvent fournir des services de paiements et des services connexes à la monnaie électronique ou aux services de paiement.

Pour délivrer cet agrément l’ACPR vérifie un certain nombre d’éléments concernant la conformité de l’établissement et requiert un certain nombre de sécurités (financière et technique) pour assurer le bon traitement des opérations.

Mise en contexte :

CentralPay est un établissement de monnaie électronique agréé par l’ACPR (affilié à la Banque de France). Il existe de nombreux EME à travers l’Europe et le monde cependant ceux affiliés à la Banque de France font partie des plus sûrs et des plus encadrés. Vous signez un contrat avec un établissement français qui garantit la sécurité de vos fonds et de vos opérations. A la différence d’un Etablissement de paiement, nous avons également l’autorisation de créer et distribuer de la monnaie électronique pour répondre aux besoins de cagnottage électronique (cashback, points de fidélité…).

F

Frais de service CentralPay

Définition :

Frais prélevés par CentralPay sur les opérations effectuées sur ses comptes de paiement pour financer le fonctionnement de la plateforme.

Mise en contexte :

Un faible pourcentage est prélevé sur chaque opération qui transite par un compte CentralPay afin de financer ses coûts de fonctionnement. En cas de volumes important (supérieurs à 50k€/mois), une plateforme ou un marchand pourra obtenir une diminution des frais de service CentralPay. Ajoutés aux frais d’interchange et aux Card Scheme Fees, ils composent le coût d’utilisation de la plateforme : l’interchange++.

G

H

I

Interchange

Définition :

C’est la commission interbancaire prélevée directement sur chaque opération de paiement par la banque émettrice (qui a émis la carte au porteur). Il varie selon le type de carte utilisé (débit, crédit ou corporate), et la localisation géographique de l’émetteur, de l’acquéreur et du contrat Marchand.

Mise en contexte :

L’interchange est une commission imposée à toute opération de paiement. Elle est facturée à CentralPay après chaque opération réalisée sur sa plateforme. Ajoutés aux frais de service CentralPay et aux Card Scheme Fees, ils composent le coût d’utilisation de la plateforme : l’interchange++.

Interchange++

Définition :

Somme des commissions prélevées sur les opérations de paiement de la plateforme. Il est composé de :

  • Frais d’interchange, facturés par la banque du porteur de carte qui réalise la transaction.
  • Frais de réseaux de carte (Card Scheme Fees), facturés par les réseaux de cartes bancaires (CB, Visa, Mastercard).
  • Frais de service CentralPay, facturés par CentralPay pour assurer le fonctionnement de la plateforme et des services associés.

Mise en contexte :

Le coût d’utilisation de CentralPay repose en partie sur l’Interchange++.

J

K

L

M

Mot de passe unique (OTP - One Time Password)

Définition :

Mot de passe à usage unique, valable pour une seule connexion. Généralement envoyé à l’utilisateur par e-mail ou SMS, il a pour but de sécuriser l’accès à un espace privé ou confidentiel.

Mise en contexte :

Vous retrouverez des mots de passe uniques dans certains espaces de la plateforme notamment dans la partie « mon compte » ou « mon profil » accessible dans le backoffice. Ces espaces permettant la modification de données personnelles ou de données bancaires, il est obligatoire de le sécuriser avec un code à usage unique, envoyé sur un appareil personnel du titulaire du compte.

N

O

Opérations

Définition :

Les opérations bancaires correspondent à la réception de fonds en provenance du public, aux opérations de crédit et aux services bancaires de paiement.

Mise en contexte :

Ensemble des mouvements bancaire effectués sur un compte de paiement CentralPay. Elles comprennent notamment les transactions, les transferts, les payouts …

P

Virement sortant (payout)

Définition :

Opération qui consiste à déplacer des fonds d’un compte de paiement à un autre compte tenu dans un autre établissement bancaire (généralement une banque) qu’il appartienne au même titulaire ou à un tiers bénéficiaire.

Mise en contexte :

Le payout permet au titulaire d’un compte de paiement de déplacer les fonds encaissés depuis son compte CentralPay vers son compte bancaire classique. Il peut l’effectuer manuellement ou le programmer automatiquement (quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement).

PCI-DSS (Payment Card Industry Data Security Standard)

Définition :

Norme internationale imposée à l’industrie du paiement, la certification PCI-DSS implique la mise en place d’un environnement hautement sécurisé ayant pour objectifs, la prévention de la fraude ainsi que la protection des données des cartes bancaires lors de leur traitement et stockage.

Mise en contexte :

Afin de garantir la sécurité entourant l’ensemble de ses opérations de paiement, la solution CentralPay est certifiée PCI-DSS niveau 1, niveau le plus élevé en matière de sécurité des données bancaires.

La conformité PCI-DSS permet de renforcer la protection des données sensibles d’un bout à l’autre du réseau d’échange de manière à contrer la fraude, protéger votre activité et préserver la confiance de la clientèle.

Plugins e-commerce

Définition :

Un plugin est un programme informatique conçu pour ajouter des fonctionnalités à un autre logiciel (appelé logiciel hôte). En français, on utilise également les termes équivalents de « module d’extension » ou de « greffon ».

Mise en contexte :

Nous disposons de pack d’intégration pour les principaux plugins e-commerce des plateformes de création web (type WordPress), vous pourrez ainsi intégrer la solution de paiement CentralPay en moins de deux minutes sur les plugins PrestaShop, WooCommerce ou encore Magento.

Point de vente (POS – Point Of Sales)

Définition :

Un point de vente est un lieu spécifiquement organisé en vue de recevoir un public et de lui proposer une offre de biens et/ou de services.

Mise en contexte :

Les points de vente CentralPay correspondent aux différents sites web ou autres supports de vos formulaires de paiement (ventes par e-mail, magasin physique…). Ils vous permettent d’assigner des contrats ou des paramétrages différents selon vos points de vente et de segmenter plus facilement vos opérations.

Pré-autorisation

Définition :

Message adressé par la plateforme de paiement à la banque du porteur de carte afin de s’assurer de la validité de la carte et de la solvabilité du compte. La pré-autorisation déclenche la capture d’une somme définie sur le compte du porteur de carte, valable 30 jours (contrairement à l’autorisation valable uniquement 7 jours). Le marchand dispose de ce laps de temps pour émettre une « autorisation » une fois la somme exacte à débiter est connue (après consommation du service). Si le marchand n’intervient pas, la somme sera libérée sur le compte du client à la fin des 30 jours.

Mise en contexte :

La pré-autorisation est généralement utilisée dans trois situations :

  • Pour le règlement de somme inconnues en automates (ex : distributeurs d’essence)
  • Pour la prise de caution (ex : caution pour location d’un appartement)
  • Pour la réservation d’hôtel (ex : si le client reste moins longtemps que prévu, en cas de no-show…)

Elle permet au marchand de capturer une certaine somme sur le compte du client, puis d’enclencher une « autorisation » sans intervention du client, une fois que le coût à régler est défini. Cette autorisation ne peut dépasser la somme capturé avec la pré-autorisation.

Prévisionnel

Définition :

Somme des « autorisations » prévues à l’encaissement.

Mise en contexte :

Vous disposez d’une vue rapide de votre prévisionnel dans le backoffice (depuis les onglets « compte » et « prévisionnel »). Il vous permet de mesurer rapidement les fonds en attente qui seront bientôt disponibles dans votre compte.

Q

R

S

T

Template

Définition :

Modèle de conception permettant de disposer d’un graphisme personnalisé préconçu.

Mise en contexte :

Depuis le backoffice CentralPay, vous pouvez créer différents templates, notamment des templates d’e-mail ou de SMS pour les demandes de paiement à distance Push&Pay. Ces templates vous permettent de personnaliser vos demandes de paiement et relances associées (header / footer / contenu e-mail ou SMS).

Transaction

Définition :

Opération commerciale de débit du moyen de paiement du client, généralement une carte bancaire.

Mise en contexte :

La « transaction » succède à « l’autorisation » du débit du moyen de paiement de votre client. Elle représente l’encaissement de la somme autorisée.

Transferts

Définition :

Opération qui consiste à déplacer des fonds d’un compte à un autre compte tenu dans le même établissement qu’il appartienne au même titulaire ou à un tiers bénéficiaire.

Mise en contexte :

Utilisé exclusivement par les comptes plateforme CentralPay, il permet au titulaire de la plateforme de transférer des fonds vers les comptes liés qu’il a précédemment enrôlé. Cette fonction est principalement utilisée par les places de marché pour redistribuer les fonds aux marchands impliqués dans la transaction.

U

V

Virement entrant

Définition :

Encaissement d’un virement effectué depuis un compte bancaire (IBAN).

Mise en contexte :

Si vous avez autorisé ce moyen de paiement, vos clients pourront régler une transaction par virement SEPA qui alimentera votre compte CentralPay. Vous pouvez également vous-même alimenter votre compte avec ce même type de virement. Il s’agit alors de virements entrants.

W

Whitelists

Définition :

Une liste de personnes, de pays, ou autre, qui sont considérés par une autorité ou un groupe particulier comme utilisateurs de confiance.

Mise en contexte :

La whitelist permet de passer outre les filtres définis ou habituellement appliqués. Ainsi, cela permet par exemple d’intégrer une liste d’utilisateurs de confiance (clients récurrents, connaissances…).

X

Y

Z