Push&Pay s'intègre aux solutions de cash management

blog centralpay
Cash management

De nouvelles solutions de cash management

Le 3 décembre 2020

CentralPay intègre Push&Pay, sa plateforme omnicanale de paiement, aux fonctionnalités de cash management d’entreprise en SaaS. La variété et la richesse de ses solutions innovantes complètent efficacement les processus d’optimisation de trésorerie.

CentralPay, la Fintech française agréée Établissement de monnaie électronique et experte en solutions de paiement, met à disposition des logiciels d’entreprise SaaS de cash management et de credit management l’ensemble de son expertise technique en matière de consolidation comptable et de relation client en continu.

Push&Pay enrichit le cash management

Le cash management en entreprise devient une priorité. Optimiser sa trésorerie, évaluer et gérer son besoin en fonds de roulement participent pleinement à la stratégie de croissance.

Push&Pay est la plateforme omnicanale de paiement de CentralPay. Intégrée au logiciel ou à la fonctionnalité de cash management de l’entreprise, elle offre un ensemble de services innovants pour digitaliser de bout en bout l’ensemble des flux de paiements, garantir leur traçabilité et l’automatisation du rapprochement comptable.

La relation client pour fil rouge

Dans le cadre des missions d’un crédit manager, dont l’un des rôles fondamentaux est de faire aboutir les paiements, Push&Pay permet d’organiser une communication client sans rupture depuis l’émission de la facture jusqu’à l’acquittement constaté. À partir de scénarios de relance personnalisés programmables à la cadence choisie, le credit manager conserve une relation étroite avec les clients de l’entreprise.

Il peut ainsi mieux évaluer les risques et anticiper un éventuel retard en proposant le plus rapidement possible les solutions adaptées à chaque situation critique. La souplesse de Push&Pay permet notamment d’adapter à la volée les modalités de paiement (passer d’un paiement unitaire à un paiement échelonné par exemple) ou encore d’adopter un autre moyen de paiement comme le virement, s’il y a lieu, en cas de dépassement du plafond de carte par le payeur ou d’arrivée à échéance.

Article initialement publié le 3 novembre 2020 et à lire en intégralité sur docaufutur.com.